Adhérez en ligne !
 
 
 
 
 
 
 

BIENVENUE A SIEMENS AUX COTES DE FEMMES INGENIEURES Actualités Femmes Ingénieures et Propulseo

 

Au moment où beaucoup d’étudiant-e-s se questionnent sur le contenu de leur enseignement, sur le sens qu’ils souhaitent donner à leur futur métier

 

Au moment où le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, appelle de jeunes diplômés de l’université Seton Hall du New Jersey USA, à ne pas travailler pour les « démolisseurs du climat »

 

« Vous réussirez à remplacer la haine et la division par la raison, le discours civil et le dialogue pacifique. Vous réussirez à bâtir des ponts de confiance entre les gens - et reconnaîtrez la dignité et les droits inhérents que nous partageons en tant qu'êtres humains. Vous réussirez à équilibrer les balances de pouvoir pour les femmes et les filles, afin qu'elles puissent construire un avenir meilleur pour elles-mêmes et pour nous tous », a-t-il ajouté.

 

L’engagement de Julie et Elodie est une preuve vivante qu’il est possible d’agir pour un développement soutenable au service des humains et de la planète !

 

Vous pouvez suivre leurs actions sur les réseaux sociaux

Facebook JE VAIS – Projet 2022

Instagram projet_jevais

Les contacter jevais2022@gmail.com

 

 

Femmes Ingénieures est heureuse de s’associer à Julie et Elodie de l’association JEVAIS à l’occasion de leur périple dans différents pays côtiers des mers Adriatique et Méditerranée.

 

Julie et Elodie sont toutes les deux étudiantes ingénieures à l’Ecole Nationale Supérieure de l’Energie, l’Eau et l’Environnement (Ense3). Sensibles aux problématiques environnementales, elles ont souhaité profiter de leur année de césure pour devenir des actrices de la lutte contre le réchauffement climatique et s’engager sur cette thématique tout en découvrant de nouveaux pays.

 

Leur trajet, 4500 kms en train et bus et 1600 kms en bateau les font traverser les pays côtiers des mers Méditerranée, est pensé dans une logique bas carbone. Elles vont réaliser des actions de formation dans 4 écoles au Monténégro (Podgorica), en Albanie (Tirana) et Tunisie (Sfax, Bizerte).

 

Pour cela, elles s’appuient sur les contenus de Avenir Climatique (connaissances techniques sur l’énergie et le climat), la Fresque du Climat, un atelier interactif et ludique pour mieux comprendre les causes et les conséquences du dérèglement climatique et enfin sur le calcul de son bilan carbone pour réfléchir et identifier les actions locales qui peuvent être mises en place.

 

C’est l’opportunité pour elles de présenter les métiers de la transition écologique et comment tous ces élèves, filles et garçons, pourront contribuer à transformer tous les secteurs concernés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour